Madécassoside 3

Le madécassoside, l'actif allié des peaux sensibles

Le madécassoside, assez confidentiel auprès du grand public, est le principal constituant d’une plante qui est elle bien connue dans l’univers de la cosmétique : la Centella asiatica. Le madécassoside, réputé pour ses vertus cicatrisantes, anti-inflammatoires et apaisantes aurait également une activité anti-âge et un effet photo-protecteur très prometteurs. Voici ce qu’il faut savoir de cette molécule qui se cache dans la fameuse herbe du tigre.


Quelles sont les bienfaits du madécassoside ?

Le madécassoside était originellement employé dans des soins pour apaiser les peaux sensibles, irritées, en souffrance. Avec l’avancée des recherches et des découvertes de ses propriétés, la molécule est de plus en plus intégrée à des cosmétiques anti-âge et antioxydants.

Réparateur

En stimulant la synthèse de collagène, le madécassoside participe à la restructuration de la matrice extracellulaire du derme. Il stimule les propriétés d’auto-réparation de la peau et accélère la régénération cutanée. Dans les soins pour peaux abîmées, il est sélectionné pour ses actions sur la reconstruction épidermique. Il est considéré en cosmétique comme un puissant activateur cutané.

Cicatrisant

Les activités combinées du madécassoside (antioxydante, angiogenèse, production de collagène, stimulation de la production de fibroblastes) favorisent l’épithélialisation et ont un effet essentiel sur la cicatrisation des plaies et des brûlures. L’actif a la capacité de réduire la réaction inflammatoire et favorise la régénération des tissus. Après application topique sur une plaie, des études ont rapporté une hausse de la teneur en protéines, collagène et même d’acide hyaluronique dans la zone. Autant d’éléments qui concourent à une meilleure réparation des tissus.

 

Madécassoside 1

Lutte contre la déshydratation

Le madécassoside n’est pas un actif hydratant à proprement parlé car il n’apporte pas d’eau à la peau. Toutefois, il favorise l’hydratation de l’épiderme en stimulant le transport de l’eau dans les cellules et en agissant sur les protéines de la couche cornée ce qui améliore la fonction barrière de la peau et limite la perte en eau et la déshydratation.

Anti-inflammatoire, apaisant

Le madécassoside est un ingrédient actif aux propriétés anti-inflammatoires reconnues. Il fait partie des agents apaisants très populaires en cosmétologie. Il est également anti-rougeurs et aide à réduire les démangeaisons. Il soulage les peaux sensibles, réactives, à tendance atopique et les personnes souffrant d’eczéma et d’inflammations chroniques de la peau.

Anti-desquamation

Le madécassoside est un puissant actif qui régule la prolifération excessive de kératinocytes. Il limite l’accumulation de squames à la surface de la peau et accélère la réparation épidermique.

Anti-âge, antioxydant

Des études ont prouvé que le madécassoside aidait à prévenir et corriger les signes de l’âge. Il agit en effet sur les mécanismes responsables de la production de collagène et d’élastine (deux éléments primordiaux pour la fermeté et la jeunesse de la peau) augmentant leur production et améliorant leur qualité dans les cellules cutanées. Par ailleurs, la molécule possède également une action antioxydante en luttant contre les radicaux libres qui agressent la peau. Une application topique de madécassoside associée à de la vitamine C atténue les rides superficielles et profondes, améliore la souplesse, la fermeté, l’élasticité et le niveau d’hydratation de la peau.

Anti-taches

En inhibant de façon significative la synthèse de mélanine induite par les expositions au soleil, le madécassoside limite et prévient l’apparition des taches pigmentaires. Intégré à des crèmes de jours, il aide à lutter contre l’hyperpigmentation (production excessive de mélanine) liée à l’irradiation UV.

Photoprotecteur

On sait que le soleil est un facteur majeur de vieillissement cutané. Les études menées ont montré un effet protecteur du madécassoside contre le stress oxydatif provoqué par les rayons UV. En réduisant les dommages causés par les UVB, la molécule aide en effet à lutter et à prévenir le photovieillissement.

Quelle est l’utilité du madécassoside en cosmétique ?

Ce qui rend le madécassoside si populaire en cosmétique ce sont ses nombreuses actions, confirmées par différentes études in vivo : cicatrisante, anti-inflammatoire, antioxydante, apaisante, hydratante, photoprotectrice, régénérante. Autant d’actions qui font de la molécule un actif incontournable pour soigner les peaux sèches, sensibles, agressées par le soleil et la pollution.

Où trouve-t-on le madécassoside ? L’actif entre dans la formulation de crèmes visage et corps, dans certains soins lavants pour peaux sensibles et abîmées. Ses propriétés apaisante et cicatrisante sont également prisées pour la composition de soins après-soleil ou pour des crèmes post-intervention chirurgicale ou esthétique. Le madécassoside est également utilisé dans certains capillaires pour apaiser les cuirs chevelus sensibles, irrités, les soins anti-pelliculaires.

Comment choisir sa crème à base de madécassoside ?

Le madécassoside est une molécule active à de très faible concentration. Il en faut peu dans une formule pour profiter de ses actions. Le taux d’usage est généralement autour de 0,5 %. Une étude a fait état de son efficacité sur le photovieillissement à un taux de 0,5 %. L’actif était alors associé à de la vitamine C (à hauteur de 5 %).

Les caractéristiques du madécassoside

Nom INCI
Madecassoside
Synonymes
Centella asiatica / Herbe du tigre
Origines
Synthétique ou naturelle
N° CAS
34540-22-2
Parties utilisées
Extrait de la plante Centella Asiatica
Forme(s) galénique(s) usuelles
Crème, shampoings
Fonction ou Propriétés cosmétiques
Antioxydant, Agent entretien de la peau

Qu’est-ce que le madécassoside ?

  • Définition : Le madécassoside est un composé organique de la classe des saponosides triterpéniques. On le trouve dans les végétaux verts mais il est généralement isolé de la Centella Asiatica, une plante originaire d’Asie du Sud-Est très populaire dans la pharmacopée chinoise et en médecine ayurvédique. Elle est utilisée depuis des millénaires pour la cicatrisation et le traitement des plaies. C’est la molécule qui confère à la plante ses propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et apaisantes. La principale propriété du madécassoside est son action sur la production de collagène qui favorise l’activité cicatrisante, anti-inflammatoire, anti-âge.

Le saviez-vous ?

La légende raconte que les tigres du Bengale blessés se roulaient dans la Centella Asiatica pour apaiser et cicatriser leurs plaies. D’où le surnom de la plante d’ »herbe du tigre ».

Ne pas confondre madécassoside et Centella asiatica

Utilisée depuis des millénaires, la Centella Asiatica était entourée de nombreuses légendes et parée de 1001 vertus. Une renommée ancestrale qui a poussé les chercheurs à s’intéresser à cette plante. Ils ont alors découvert un véritable trésor de beauté et mis en lumière l’une de ses molécules ultra actives : le madécassoside. Depuis, les termes Centella asiatica ou herbe du tigre sont parfois utilisés de manière indifférente pour parler du madécassoside. Ce n’est pas tout à fait exact. Le madécassoside est certes le principal composé actif de la Centella asiatica mais la plante ne peut être réduite à cette seule molécule. La Centella asiatica forme un tout, et le madécassoside fait partie de ce tout.

Le saviez-vous ?

En cosmétique, ce sont principalement les feuilles et les tiges de la Centella Asiatica qui sont utilisées.

Propriétés chimiques

Formule brute

C48-H78-O20

Masse molaire

975.1242

PKA

Entre -3,6 et 11,75

Sources

  • CosIng
  • ToxNet
  • hmdb.ca
  • Dossier de presse Vichy
  • L’observatoire des Cosmétiques
  • Madecassoside Inhibits Melanin Synthesis by Blocking Ultraviolet-Induced Inflammation
  • Eunsun Jung, Molecules 2013
  • Centella asiatica in cosmetology. Bylka W, Postepy Dermatol Alergol. 2013 Feb
  • Clinical, biometric and structural evaluation of the long‐term effects of a topical treatment with ascorbic acid and madecassoside in photoaged human skin. Marek Haftek , 2008
  • Stimulation of Collagen Synthesis in Fibroblast Cultures by a Triterpene Extracted from Centella Asiatica. Francois-Xavier Maquart 2009
  • Titrated extract of Centella asiatica provides a UVB protective effect by altering microRNA expression profiles in human dermal fibroblasts. In-Sook An, 2012
  • Centella asiatica in cosmetology. Wiesława Bylka. Postepy Dermatol Alergol. 2013 Feb
Après une radiothérapie, je conseille un soin à base de madécassoside pour rapidement apaiser la peau.
Partagez