Glycérine 5

La glycérine, tout savoir sur ses bienfaits pour votre peau

La glycérine entre dans la formulation de tous les soins hydratants ou presque. Cet ingrédient star en soins visage et corps a la capacité d’attirer et de retenir l’eau limitant ainsi la déshydratation. Il est l’ingrédient vedette de très nombreux produits pour la peau (crèmes, laits, baumes, masques, savons, gels douches…) mais aussi pour les cheveux (shampoings, conditionneurs, masques…). La glycérine possède de nombreuses propriétés, découvrez-les.


Quelles sont les vertus de la glycérine ?

Les crèmes, laits, gels douche, capillaires contenant de la glycérine améliorent la qualité de la peau et des cheveux à travers différentes actions.

Hydratant

Les études ont démontré le rôle humectant de la glycérine et ses capacités de pénétration de la peau et de rétention d’eau. L’action hydratante de la glycérine se joue à deux niveaux. Tout d’abord, elle retient l’eau dans les tissus, frein ainsi la perte insensible en eau et améliore le niveau d’hydratation cutanée. Par ailleurs, le glycérol a aussi une action occlusive. Il forme à la surface de l’épiderme un film hydrolipidique, une sorte de barrière protectrice, qui limite là encore la « fuite » hydrique et les pertes d’humidité. Le glycérol joue le rôle des lipides naturellement contenus dans l’épiderme quand ceux-ci sont défaillants.

Il peut être intégré aux crèmes visage pour son action hydratante, anti-âge, dans des soins corps pour agir sur la dermatite atopique entre autres. C’est l’ingrédient des routines beauté hivernales, période pendant laquelle la peau est plus sujette à la sécheresse et à la déshydratation.

Glycérine 4

Réparateur

En favorisant la synthèse des lipides et l’intégrité des cellules de l’épiderme, la glycérine active le processus de réparation de la peau quand celle-ci est lésée, abîmée. Elle est toute indiquée pour soigner les épidermes rugueux, échauffés par le soleil, à tendance atopique.

Protecteur

En formant et renforçant le film hydrolipidique de l’épiderme, la glycérine agit comme un agent protecteur contre les agressions extérieures. Elle assure aussi une meilleure cohésion des cellules ce qui participe à la restauration des défenses naturelles de la peau.

Anti-irritant, apaisant

En luttant contre la déshydratation et la desquamation, la glycérine apaise et réduit les irritations et sensations d’inconfort qui peuvent être liées à ces phénomènes. Reconnue pour ses propriétés émollientes, elle favorise la souplesse et l’élasticité de la peau qui redevient confortable.

Cicatrisant

Le glycérol est un ingrédient intéressant dans le traitement des plaies. Son action sur la synthèse de collagène accélère la réparation et la cicatrisation des plaies.

Renouvellement des cellules

Si la glycérine n’a pas d’effet peeling comme l’acide glycolique ou la vitamine C par exemple, elle permet tout de même à la peau de se débarrasser de ses cellules mortes de façon plus efficace. En participant au renouvellement des cellules, elle contribue à un bon renouvellement des cellules du stratum corneum.

Hydratant capillaire

La glycérine est réputée pour être un conditionneur capillaire et se retrouve souvent dans des shampoings, après-shampoings, masques et soins pour le cuir chevelu. Comme pour la peau, elle évite à la fibre la déshydratation. Mais attention, dans une zone sèche, la glycérine aura l’effet inverse. En effet, elle va aspirer vers l’extérieur l’eau contenue dans la fibre accentuant la sécheresse capillaire. La glycérine est donc à appliquer sur les cheveux avec précaution selon la région.

Le saviez-vous ?

Les cuticules des cheveux sont composées majoritairement de lipides qui assurent la cohésion des écailles. Quand la fibre est desséchée, la cuticule se détériore et permet la fuite des lipides. Le glycérol va palier à cette défaillance en comblant les zones dépourvues de lipides. Il aide à recréer une cuticule saine, belle et douce.

Quelle est l’utilité de la glycérine en cosmétique ?

La base de données des ingrédients cosmétiques de la Commission Européennes (CosIng), liste pas moins de 8 propriétés pour l’actif. Principale action, son rôle d’humectant. Avec sa capacité à retenir l’eau dans les couches de l’épiderme, la glycérine lutte contre la sécheresse et la déshydratation cutanée. Elle hydrate et adoucit, tout ce dont ont besoin les peaux sèches. C’est également un agent protecteur et un très bon émollient (assouplit la peau). Il permet également de solubiliser un très grand nombre d’actifs. La molécule entre dans la formulation de très nombreux soins hydratants, protecteurs, nourrissants comme des baumes, des beurres, des crèmes mais également dans des capillaires, les savons, et même des dentifrices (elle est alors utilisée comme édulcorant pour apporter un petit goût sucré à la préparation).

La glycérine, l’alliée des cheveux afro et des peaux noires

Les peaux noires et métissées soumises aux climats froid et tempéré sont sujettes à la déshydratation. Elles nécessitent des actifs hydratants associés à de bons lipides qui vont maintenir le film hydrolipidique à un bon niveau. La glycérine répond à ces besoins.

Côté capillaire, l’ingrédient nourrit et participe à l’hydratation des cheveux crépus, frisés, secs. Il entretient un cheveu hydraté, soyeux et sera plus efficace dans un soin leave-in que dans un shampoing à rincer. Mais attention, les capillaires à base de glycérine doivent être utilisés en milieu humide non sec au risque d’accentuer la déshydratation. Il ne faut pas non plus sur saturer la fibre de lipides qui risque alors de se gorger d’eau et au lieu d’attirer l’eau présente dans l’air ambiant va attirer celle présente dans la fibre capillaire.

La glycérine présente-t-elle un danger ?

En application topique la glycérine est très bien tolérée par la peau, elle garantit une totale innocuité, elle est sans danger pour la santé. Elle peut donc être utilisée dans la formulation de soins hypoallergéniques et à destination des peaux sensibles.

Par ailleurs, elle possède un bon indice de biodégradabilité. Toutefois, la glycérine de synthèse étant un dérivé de la pétrochimie, si l’on souhaite réduire son impact carbone, mieux vaut se tourner vers une glycérine naturelle d’origine végétale.

Comment choisir sa crème à base de glycérine ?

Pour profiter des bénéfices de la glycérine, celle-ci ne doit pas être surdosée au risque de provoquer l’effet inverse escompté. Les taux recommandés varient généralement entre 2 et 5 %, pouvant aller jusqu’à 8 % pour les zones très sèches et rugueuses comme les coudes, les genoux, les talons, sans dépasser les 10 %. Au-delà, le glycérol attire vers l’extérieur l’eau contenue dans la peau et les cheveux accentuant la déshydratation. Bien déos, il laisse la peau douce et soyeuse. On le retrouve dans des crèmes, laits, beurres pour soulager les peaux sèches en hiver. C’est aussi l’ingrédient star des crèmes pour les mains. Dans les sticks lèvres, il a un effet réparateur, nutritif et apaisant très intéressant. Les solutions à base de glycérine sont également toutes indiquées pour réparer les pieds abîmés, les talons crevassés et fendillés.

Glycérol et glycérine, même combat ?

Oui. La glycérine et le glycérol sont les deux appellations d’une seule et même molécule. Elles peuvent être utilisées de façon totalement indifférenciée.

Le saviez-vous ?

La glycérine est un grand classique des cosmétiques faits maison. Une infusion à la glycérine (avec de l’extrait de pépin de pamplemousse pour la conservation) se gardera 12 mois dans de bonnes conditions de stockage.

Glycérine végétale, synthétique ou animale ?

Le glycérol peut être obtenu à partir de graisses animales, d’huiles végétales ou peut être de synthèse.

La glycérine végétale naturelle

Elle est obtenue lors de la saponification à partir d’huile végétale (huile d’olive, de coco). Elle peut aussi provenir de la fabrication de bio-carburants à partir d’huile de colza, de tournesol, soja. Elle est alors considérée comme un sous-produit de cette industrie.

La glycérine d’origine animale

Le glycérol peut aussi être obtenu par saponification de graisse animale (généralement gras de poulet ou de bœuf provenant de l’industrie agro-alimentaire).

La glycérine de synthèse

Il s’agit d’un dérivé de la pétrochimie.

A noter

Le terme « glycerin » dans la liste INCI des cosmétiques ne permet pas de connaitre l’origine végétale, animale ou de synthèse de la glycérine utilisée. Mais quelle que soit son origine, il s’agit toujours de la même molécule le propane-1, 2,3-triol.

Le saviez-vous ?

Le propanétriol, est plus abondant dans les huiles végétales de noix de coco ou de palmiste que dans les graisses animales.

Les caractéristiques de la glycérine

Nom INCI
Glycerin
Synonymes
Glycérol, glycerin, 1,2,3-Propanetriol, propane-1,2,3-triol, 1,2,3-propanetriol, 1,2,3-trihydroxypropane, glyceritol, glycyl alcohol
Origines
Végétale, Synthétique ou Animale
N° CAS
56-81-5
Ph. Eur. Name
glycerolum
Parties utilisées
huiles végétales (colza, noix de coco…)
INN Name
glycerol
Forme(s) galénique(s) usuelles
crème, baume, lait, gel douche, stick lèvres…
Fonction ou Propriétés cosmétiques
Hydratant, Humectant, Dénaturant, Solvant, Conditionneur capillaire, Hygiène buccale, Agent de protection de la peau, Agent de contrôle de la viscosité

Qu’est-ce que la glycérine ?

  • Définition : La glycérine, aussi appelée glycérol ou propanétriol, est une molécule chimique, créée lors du processus de fabrication du savon (saponification). Elle a été découverte par le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele à la fin XVIIIème siècle alors qu’il faisait bouillir de l’huile d’olive et de l’oxyde de plomb. Il s’agit d’un liquide visqueux incolore, inodore, au goût sucré, hygroscopique (absorbe l’humidité de l’air) et soluble dans l’eau et l’alcool. Naturellement présent dans l’organisme, les huiles végétales et graisses animales, le glycérol est l’articulation centrale des lipides (glycérides et phospholipides). Ce trialcool de formule HOH2C–CHOH–CH2OH s’est imposé en cosmétique comme un actif hydratant pour la peau et les cheveux incontournable. Sa capacité à retenir son poids en eau en fait l’un des humectants les plus efficaces.
  • Composition : Le glycérol est composé de trois hydroxyles de type alcool capables de se lier à un acide gras pour former un mono, un di ou un triglycéride.

Le saviez-vous ?

A la fin du XIXème siècle, le pharmacien français Paul-Antoine Cap démocratise l’utilisation en médecine de préparations à base glycérine. Il divise les produits en deux catégories : les glycérolés, faits uniquement de glycérine et les glycérats, mélanges de composés de glycérine et d’amidon.

Propriétés chimiques

Formule brute

C3-H8-O3

Masse molaire

92.0932

PKA

14,4

Sources

  • ToxNet
  • L’observatoire des cosmétiques
  • CosIng
  • universalis.fr
  • Beauté Noire, de Michèle Nicoué-Paschoud, Editions La Plage
  • Dictionnaire égoïste des cosmétiques, de Cécile Couteau et Laurence Coiffard, Edilivre
  • Dynamics of glycerine and water transport across human skin from binary mixtures. Ventura SA. Int J Cosmet Sci. 2017 Apr
Acide ascorbique 3
Nathalie
Diplômée d’un BP de préparatrice en pharmacie
La glycérine est un super détachant : appliquez une goutte de glycérine pure sur les taches de couleur rouge, frottez, laissez agir une heure et hop en machine ! Une cuillère à café de glycérine dans un litre d’eau et je traite la cabine de douche et les robinets pour éviter que le calcaire pointe trop rapidement le bout de son nez.
Partagez