Arnica 8

Arnica : bienfaits et utilisation

Arnica montana L. est une plante médicinale qui pousse en altitude. Elle affectionne les contrastes de la montagne, les endroits ouverts, le vent, la pluie, les amplitudes thermiques journalières et l’exposition à l’intense lumière d’altitude.


Quels sont les bienfaits de l’Arnica ?

Les vertus de cette plante médicinale sont connues depuis le Moyen-Âge. D’ailleurs, les noms populaires donnés à cette plante à travers les années sont révélateurs des diverses propriétés qui lui sont attribuées : « herbe aux chutes », « herbe aux prêcheurs » et même « herbe sainte ». L’avantage de cette plante est qu’elle possède des propriétés diverses et variées pour traiter des maux du quotidien, chez les adultes et les enfants.

Pour la récupération musculaire

Apaisant et calmant, l’extrait d’Arnica est souvent utilisé dans des soins pour les sportifs grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, pour venir apaiser les tensions musculaires, ainsi que pour aider à la récupération musculaire au quotidien. 

Les sportifs l’utilisent aussi à titre préventif pour se préparer en cas d’efforts physiques plus ou moins importants. Elle dispose de bienfaits qui permettent de limiter le surmenage musculaire comme les crampes et les courbatures après l’effort. C’est aussi l’allié des petits bobos, comme après un coup ou une chute, notamment chez les enfants, afin d’apaiser les petits bleus et les œdèmes.

Anti-âge et réparatrice

En cosmétique, c’est souvent le macérat huileux de la plante qui est utilisé : il contient des omégas 6 et 9 ainsi qu’une teneur importante en caroténoïdes. Cette huile est adaptée aux peaux sensibles pour prévenir rougeurs, et irritations, et protéger du vieillissement cutané. Elle convient aussi aux peaux matures et irritées, grâce à son côté réparateur non agressif très riche en vitamine A. Autre vertu, cette plante miraculeuse peut apaiser de nombreuses piqûres d’insectes ou les coups de soleil. Elle favorise également une bonne cicatrisation et réduit considérablement les vergetures et autres cicatrices notamment quand elle se présente sous la forme d’une huile.

Pour la beauté des cheveux

Au niveau des cheveux, elle contribue à la bonne santé de la chevelure puisqu’elle enlève l’excès de sébum, la poussière et toutes autres impuretés pour apporter douceur et brillance aux cheveux. L’arnica se trouve être l’alliée des cheveux à tendance grasse. Elle permet de mieux réguler la surproduction de sébum au niveau des racines afin d’avoir des cheveux sains et moins luisants.

Arnica 3

Gel, pommade, huile… sous quelle forme utiliser l’Arnica ?

Arnica montana L. est souvent décrite comme une solution naturelle en cas de coups et de chocs : les produits sous forme de gel, de crème ou de pommade, notamment, sont rapides et faciles à utiliser localement.

Sous forme d’huile pour les muscles

Pour une utilisation plus régulière, elle est très appréciée des sportifs et des masseurs-kinésithérapeutes sous forme d’huile de massage. Avant l’effort, un massage léger sur les bras et les jambes suivi d’un échauffement approprié va permettre la préparation à l’effort. Ensuite, après l’effort, un massage ample et lent sur une peau humide (après une douche ou un bain par exemple) aide à prévenir l’apparition des raideurs et facilite la récupération. Elle peut aussi être appliquée sur les épaules et le dos pour soulager les tensions musculaires après une journée intense ou un effort physique.

En dehors du sport, c’est une huile réchauffante, qui maintient la chaleur naturelle de l’organisme et permet de soutenir l’organisme en cas de perte de tonus (frilosité, sédentarité…). Émolliente, elle nourrit, assouplit la peau, elle pénètre facilement et procure un bien-être immédiat et durable.

Une utilisation quotidienne pour la peau

Pour bénéficier de ses vertus anti-âge, l’arnica, lorsqu’elle se trouve sous la forme d’huile, peut être mélangée à un soin hydratant quotidien pour prendre soin de sa peau en douceur. Lorsqu’elle est utilisée tous les jours, lors d’une routine beauté, elle favorise une peau plus souple, repulpée et plus ferme. Au niveau des cheveux, faire un masque à l’huile d’arnica va permettre d’hydrater les cheveux, de favoriser leur croissance, mais aussi d’éliminer toutes les impuretés et de réguler l’excès de sébum.

Arnica 5

L’Arnica en homéopathie

Arnica montana L. peut être utilisée en homéopathie sous forme de granules, crèmes ou gels, comme alliée des maux du quotidien (coups, bosses, bleus, courbatures, contusions, douleurs musculaires.) Certains médicaments à base d’Arnica peuvent s’utiliser dès la petite enfance.

Les principaux constituants d’Arnica montana L. :

 

Les vertus médicinales de l’Arnica sont concentrées dans les sommités fleuries. Mais on peut, en fonction des besoins, utiliser la plante entière ou le rhizome (racine). Les composants les plus caractéristiques de la plante, et vecteurs de l’activité thérapeuthique en usage local, sont les lactones sesquiterpéniques (responsables de l’amertume), essentiellement l’hélénaline et ses dérivés. Ces composants jouent un rôle majeur dans l’activité anti-inflammatoire, de même que les flavonoïdes, les huiles essentielles et les polyacétylènes. Constituants des capitules d’Arnica montana L. (d’après Willuhn 1991)

Arnica 2

Les caractéristiques de l’Arnica

Ingrédient
Arnica
Noms communs
Arnica des montagnes, Arnique des montagnes, Tabac des Savoyards, Tabac des Vosges
Nom latin
Arnica Montana L. – Doronicum arnica Desf
Famille
Asteraceae
Habitat
Régions montagneuses et sols acides
Modes d’utilisation
Homéopathie, phytothérapie, cosmétologie

Arnica montana L. est une plante médicinale qui pousse en altitude. Elle affectionne les contrastes de la montagne, les endroits ouverts, le vent, la pluie, les amplitudes thermiques journalières et l’exposition à l’intense lumière d’altitude. Récoltée au début de l’été, c’est dans les sommités fleuries de cette plante aux pétales jaunes que sont concentrées ses vertus. En France, c’est principalement dans les Vosges que l’on trouve l’Arnica sauvage : sa cueillette est réglementée pour permettre sa sauvegarde. En effet, elle est en voie de disparition dans plusieurs pays européens et est donc inscrite sur la liste rouge des espèces menacées et fait l’objet de nombreuses mesures de préservation. « L’Arnica des Montagnes » est réputée pour soulager et calmer, ainsi que pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Sources : 

  • https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2694137-arnica-plante-bienfaits-posol
  • ogie-huile-essentielle/
  • https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/arnica.htm
  • https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=arnica_ps
  • https://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=26434
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Arnica_des_montagnes
Comment bien vivre sa ménopause ? 1
Sandy
Journaliste bien-être
L’Arnica est aujourd’hui très utilisée pour les hématomes et les petits chocs chez l’homme. Mais, le saviez-vous ? L’arnica peut aussi être utilisée chez nos amis les animaux. Chez les chiens et les chevaux, par exemple, l’arnica peut-être donnée avant une randonnée ou encore après une activité, une compétition, etc.
Partagez