Acide glycolique 8

Acide glycolique : quelles sont les vertus de cet acide de fruit ?

Antitaches, antirides, anti-acné, booster d’éclat… l’acide glycolique est un acide de fruit (AHA) utilisé dans de nombreux soins cosmétiques : lotions, sérums, crèmes visage, de jour, de nuit… Cet actif exfoliant s’est imposé comme La référence en matière de peeling chimique. Incontournable dans les soins de l’éclat du teint, il active le renouvellement cellulaire et aide à faire peau neuve. Le puissant actif connait-il des limites ? Décryptage.


Quelle est l’utilité de l’acide glycolique en cosmétique ?

L’acide glycolique est considéré comme l’actif de référence pour traiter l’éclat du teint. Son action kératolytique à la surface de la peau est manifeste. C’est pourquoi il est de plus en plus utilisé dans les sérums, crèmes, lotions… Contrairement aux peelings mécaniques qui peuvent être abrasifs, l’acide glycolique a une action chimique douce, aucun frottement n’est nécessaire.

Acide glycolique 7

L’AHA en réduisant la cohésion intercellulaire de la couche cornée, accélère la desquamation des cornéocytes morts et déshydratés. Il participe ainsi à l’élimination des cellules mortes et aide littéralement à faire peau neuve. Il améliore le renouvellement cellulaire, l’hydratation, l’oxygénation. Les peaux traitées avec l’acide de fruits sont moins ternes, plus lumineuses, plus éclatantes, elles paraissent plus jeunes. L’acide glycolique relance également la synthèse de collagène et d’élastine (constitutifs du matelas de soutien du derme). Sous son action, les rides et ridules sont lissées, la texture et la qualité de la peau sont améliorées.

L’acide glycolique est généralement bien toléré, il peut être utilisé sur tous types de peaux (grasses, matures, normales). Il joue un rôle sébo-régulateur pour les peaux grasses, un rôle éclaircissant et anti-rides pour les peaux matures.

Le saviez-vous ?

L’acide glycolique et l’acide lactique font partie des acides de fruits les plus couramment utilisés. On compte également parmi les principaux AHA, les acides malique, citrique et tartrique.

Quels sont les bienfaits de l’acide glycolique ?

L’acide glycolique est un actif essentiel pour traiter l’éclat du teint mais aussi l’acné, les cicatrices, l’hyperpigmentation, les rides.

Eclat du teint

C’est avant tout l’action kératolytique de l’acide glycolique qui est prisé en cosmétique. Son effet peeling permet d’améliorer l’homogénéité du teint et d’affiner le grain de peau. L’actif gomme en effet tous les petits défauts qui empêchent l’épiderme d’être net, lumineux, zéro défaut : il resserre les pores, attenue les taches brunes et les cicatrices, débarrasse la peau des cellules mortes qui la rendent terne, éclaircit et unifie le teint.

 Antitaches

L’acide glycolique est un agent dépigmentant efficace pour traiter les taches brunes liées au mélasma, au lentigo, à une hyperpigmentation post-inflammatoire… ces propriétés sont liées à son action sur le renouvellement de l’épiderme et à sa capacité à inhiber la production de mélanine dans les mélanocytes.

Anti-âge

En agissant à plusieurs niveaux, l’acide glycolique est un actif anti-âge de premier ordre. Sa capacité à stimuler la biosynthèse des glycosaminoglycanes dermiques et la synthèse de collagène redonne de la fermeté et de la tonicité à la peau. Ce renouvellement cellulaire boosté lisse les rides et ridules. Dès 6 semaines d’utilisation, l’acide glycolique a fait ses preuves sur la réduction des rides. Des études ont par ailleurs prouvé qu’une application topique quotidienne d’un soin contenant de l’acide glycolique (concentré à 5%) permettait de réduire les effets du photovieillissement (induit par le soleil).

Qu’est ce qu’un peeling à l’acide glycolique ?

Il s’agit d’un peeling chimique qui agit en surface, au simple contact de l’épiderme sans action mécanique. Il est très utilisé en cosmétique et dermatologie pour rendre à la peau son aspect lisse en la débarrassant des cellules mortes. C’est le geste clé pour faire peau neuve. Il peut être réalisé à la maison ou en cabinet (les taux de concentration sont alors plus élevés).

Le peeling à l’acide glycolique possède les mêmes propriétés que son actif principal. Le temps de pause et la concentration sont adaptés au type de peau.

A noter, le peeling rend la peau photosensible. Il est conseillé de l’appliquer le soir, en démarrant avec un dosage progressif (une à deux fois par semaine) afin de tester sa sensibilité.

Après un peeling en cabinet, le médecin esthétique ou dermatologue applique un soin post-acte contenant un SPF élevé. La peau qui vient d’être desquamée est en effet sensible aux UVA et UVB.

Le saviez-vous ?

Après un peeling chimique la peau est fragilisée. Elle est rendue plus sensible aux agressions extérieures types UV, pollution mais également cosmétiques irritants comme les gommages, d’où la nécessité de respecter les conditions d’utilisation et d’appliquer une protection solaire.

Un peeling à l’acide glycolique contre l’acné

L’acide glycolique est très intéressant pour traiter les problèmes d’acné et les peaux grasses. Son action kératolytique et séborégulatrice évite l’accumulation de déchets à la surface de la peau qui pourraient bouger les pores et provoquer une inflammation. Le peeling provoque la destruction des couches superficielles de l’épiderme favorisant l’exfoliation et l’élimination des lésions superficielles, et une régénération de nouveaux tissus. Les études prouvent un réel bénéfice du peeling chimique à l’acide glycolique pour traiter l’acné et les cicatrices d’acné avec une incidence faible des effets indésirables (léger inconfort, brûlures, irritations, érythème).

A noter : L’acide salicylique sera plutôt conseillé pour traiter l’acné des peaux noires.

Qu’est-ce qu’un peeling superficiel ?

Un peeling superficiel est un peeling de surface qui exfolie l’épiderme sans atteindre le derme. Peu invasifs, ces peelings sont destinés à traiter les peaux de fumeurs, ternes, grasses, les taches brunes. Ils contiennent généralement des acides fruits comme l’acide glycolique ou de l’acide salicylique, de l’acide trichloracétique.

Acide glycolique 4

Quelle crème à l’acide glycolique choisir ?

En sérum, lotion, coton, crème, tout est une question de dosage :

Avec une concentration inférieure à 4 %, le soin aura une action exfoliante douce. Ces cosmétiques peuvent être utilisés 1 à 2 fois par semaine.

Entre 4 et 10 %, l’acide joue un rôle anti-âge, agit sur les rides et ridules, l’éclat du teint, en soin detox. C’est généralement le dosage des soins de nuit.

Au-delà de 20 %, il est préférable de consulter un dermatologue ou un professionnel de la peau. Il s’agit en effet de concentrations permettant de traiter les problèmes comme l’acné, les désordres pigmentaires.

S’offrir un peeling doux à la maison sans passer par la case dermatologue est tout à fait possible, en respectant bien les dosages et conseil d’utilisation.

Le saviez-vous ?

L’efficacité d’une lotion ou d’une crème à base d’acide glycolique dépend de la concentration de l’actif mais aussi du pH de la formule. Plus le pH est bas, plus le soin sera acide et irritant. Mais plus le pH est élevé, plus l’AG est neutralisé et donc moins efficace. Tout le secret réside dans l’équilibre parfait entre concentration d’acide glycolique et pH.

Acide glycolique : existe-t-il des dangers ?

Même si à des concentrations modérées l’AG est un actif bien toléré par la peau, son action desquamante des couches de superficielles de l’épiderme fragilise la peau. L’utilisation trop fréquente, trop dosée ou au pH inadapté de cosmétiques contenant l’actif peut provoquer des rougeurs, des irritations, de l’inconfort et augmente les risques d’hyper-photosensibilisation. Le CSSC (Comité scientifique européen sur les produits cosmétiques et produits non alimentaires) estime qu’une utilisation de l’acide glycolique peut être considérée comme sûre à un taux n’excédant pas 4 % et un pH supérieur ou égal à 3,8. 

Les caractéristiques de l’acide glycolique

Nom INCI
Glycolic Acid
Synonymes
Hydroxyacetic acid, glycolic acid, acide hydroxyéthanoïque, acide hydroxyacétique
Origine
végétale ou synthétique
N° CAS
79-14-1
Forme(s) galénique(s) usuelles
sérum, lotion, crème
Propriétés cosmétiques
Régulateur de pH, Agent kératolytique

Qu’est-ce que l’acide glycolique ?

  • Définition : L’acide glycolique (ou acide hydroxyacétique) est le plus petit des acides alpha-hydroxylés, aussi appelés en cosmétique AHA ou acides de fruit. Il peut être dérivé de sucres de fruits, de végétaux comme la canne à sucre, la betterave ou le raisin ou issu de la synthèse. En cosmétologie, c’est souvent cette dernière version qui est utilisée. Son action sur le renouvellement cellulaire et l’effet peeling sont très recherchés en beauté. Par ailleurs, sa petite taille lui confère une très bonne pénétration de la peau.

Sources

  • afme.org
  • monsitebeaute.com
  • CosIng
  • ToxNet
  • medecine-anti-age.com
  • Communication Skinceuticals
  • L’observatoire des cosmétiques
  • The inhibitory effect of glycolic acid and lactic acid on melanin synthesis in melanoma cells. Usuki A. Exp Dermatol. 2003
  • A double-blind randomized clinical trial on the effectiveness of a daily glycolic acid 5% formulation in the treatment of photoaging. Thibault PK. Dermatol Surg. 1998 May
  • Comparative effectiveness of alpha-hydroxy acids on skin properties. Smith WP. Int J Cosmet Sci. 1996 Apr
  • Glycolic acid modulation of collagen production in human skin fibroblast cultures in vitro. Moy LS. Dermatol Surg. 1996 May
  • The use of glycolic acid as a peeling agent. Murad H. Dermatol Clin. 1995 Apr
  • The effect of glycolic acid on cultured human skin fibroblasts: cell proliferative effect and increased collagen synthesis. Kim SJ. J Dermatol. 1998 Feb
  • Efficacy and safety of superficial chemical peeling in treatment of active acne vulgaris. Al-Talib H. An Bras Dermatol. 2017 Mar-Apr
  • Chemical peels in active acne and acne scars. Kontochristopoulos G. Clin Dermatol. 2017 Mar – Apr
Acide ascorbique 3
Nathalie
Diplômée d’un BP de préparatrice en pharmacie
Quand l’acné colle à la peau même adulte, rien de plus efficace qu’une cure d’acide glycolique. Cela permet de drainer en profondeur et de retrouver une peau neuve. Seul bémol : attention au phénomène de « flare-up » (explosion, flambée, exacerbation des boutons), mais le résultat vaut le coup. La petite taille de sa molécule lui permet de pénétrer le derme en profondeur et d’être un principe actif naturel, on l’appelle aussi : acide de fruits.
Partagez